AFFDU-LORRAINE -Prix Créatrice d’Entreprise #2017

 

Une édition exceptionnelle

Le Concours Créatrice d’entreprise de l’AFFDU Lorraine s’est terminé en beauté mercredi 8 novembre par la traditionnelle remise des prix aux lauréates de cette 17ème édition. La cérémonie s’est déroulée dans les murs de la Chambre des Métiers de la Moselle, en présence de Madame Eliane LIND, Présidente de la CAM 57 et de Madame Nouria YAHI-BOGGIO, Délégué aux Droits des Femmes et à l’Egalité pour la Région Grand Est qui a conclu la soirée.

 

Une année emblématique L’édition 2017 marque un tournant dans l’histoire du concours et s’affiche comme une année emblématique à plus d’un titre : l’ouverture du concours à l’ensemble des créatrices du Grand Est ; un changement d’échelle notable qui s’inscrit dans la logique de l’évolution des territoires. «Nous avons reçu des dossiers de créatrices installée en Alsace, dans les Ardennes et même de l’Aube en plus de la Lorraine » confie Véronique Hochard l’une des membres du Jury.  54  inscriptions, un record dans l’histoire du concours qui traduit peut être la montée en puissance de l’entrepreneuriat féminin. La quantité des dossiers reçus (32), leur qualité et la jeunesse des créatrices laisse également apparaître une nouvelle génération de jeunes femmes qui vivent la création d’entreprise comme un moyen de s’épanouir dans un métier passion.

Six créatrices à la « une » Anne-Laure, Claudia, Chloé, Elise, Christèle et Rachel… Elles ont entre 26 ans et quarante ans, mariée ou non, parfois maman d’enfants en bas âge, elles sont toutes animées par la même passion de leur métier, le courage d’oser se lancer dans la création d’entreprise et une tenacité à toute épreuve.

 

Anne-Laure GRANDVALLET (Prix BPALC) a créé sur Metz son entreprise de réparation d’instruments à vents (Anne-Laure Musique) après une première expérience de deux ans au Mexique. Les musiciens lorrains s’échangent déjà son adresse, trop heureux de disposer en Lorraine de son savoir-faire spécifique sur les instruments à double hanche.http://www.annelauremusique.fr

 

 

 

Claudia SCHMITT (Prix DRDFE) Au cœur du Bitcherland, cette dynamique trentenaire voit grand : elle qui fut libraire dans une autre vie, rachète le terrain de la plus ancienne maison de son village, entreprend en parallèle un chantier de démolition pour construire l’Etagère, un commerce de proximité multiservices qui dessert une quinzaine de villages et dynamise tout le secteur. http://www.facebook.com/letageredeclaudia

 

 

 

Chloé BECQUERIAUX (Prix AFFDU-Lorraine) lance sa maison d’édition jeunesse « Cosmographe Edition ». Un parcours d’expatriée en Asie, puis des études à la Sorbonne, l’édition, un passage à l’Ambassade de Roumanie pour faire la promotion de l’édition française…et aujourd’hui la concrétisation d’un rêve : créer une société d’édition Jeunesse, multiculturelle et internationale pour faire partager le bonheur de la lecture, l’ouverture d’esprit et l’ouverture au monde. Tout  cela … à partir des Vosges. http://www.lecosmographe.fr

 

 

 

 

Elise BOURCIER (Prix MEDEF Moselle), étudiante entrepreneuse met ses compétences scientifiques aux services des agriculteurs, chefs cuisiniers et entreprises de l’agro alimentaire, par le biais de C&DAC, le bureau de Recherche et Développement qu’elle vient de créer : favoriser le développement des activités agroalimentaires de la terre à l’assiette pour dynamiser l’ensemble de la filière. Une démarche prometteuse par une toute jeune femme qui veut concilier sa passion de la cuisine et des sciences.http://www.cetdac.com

 

 

 Rachel DATRY (Prix ELN) et ses P’tites Douceurs qui met les gourmandises sucrées à portée de bouche des personnes diabétiques ou allergiques. Rachel est un exemple de tenacité joyeuse. Accidentée à l’adolescence, polytraumatisée elle devient sourde profonde. Mais rien n’a pu freiner sa dynamique d’avancer sans cesse, d’apprendre toujours, de partager …alors qu’elle a bâti son parcours seule jusqu’à aujourd’hui. https://mespetitesdouceurs.com/

 

 

Christèle NJIWOUA  (Prix des Créatrices AFFDU) Les jus de pommes au Gingembre de Christèle NJIWOUA créatrice de GENZY ont séduit le jury. Leur saveur associant subtilement le pep’s du gingembre à la douceur de la pomme étonne les papilles et séduit les palais. Après un parcours de Business Analyst dans le monde de la finance luxembourgeoise, Christèle NJIWOUA s’est lancée dans la création de jus de fruits artisanaux. Une dynamique osée …comme ses jus de fruits.http://www.genzy.fr

 

 

Des partenaires fidèles fortement impliqués Depuis 17 ans le concours Créatrice de l’AFFDU-Lorraine perdure aussi grâce à la fidélité de ses partenaires, engagés à nos côtés pour encourager les femmes à franchir le pas de la création d’entreprise. Ce sont la DRDFE, la BPALC, la Chambre des Métiers de la Moselle, le MEDEF Moselle et depuis cette année le réseau Entreprendre en Lorraine Nord (ELN).Ces partenaires sont à nos côtés en permanence et leur engagement va au-delà du seul aspect numéraire du prix : dans la sélection des dossiers, la désignation des lauréates, l’intégration des lauréates dans leurs réseaux, le soutien logistique et/ou médiatique apporté à ces jeunes entreprises en phase de lancement.Ce sont également les femmes créatrices de l’AFFDU Lorraine qui ont souhaité créer leur propre prix collectif….histoire de créer un relais avec les nouvelles venues.Enfin c’est aussi le soutien indéfectible du REPUBLICAIN LORRAIN, en la personne de Christian MOREL qui contribue chaque année à faire de la Cérémonie de remise des prix un moment fort. Qu’ils soient tous remerciés.

Une table ronde sous le signe du cœur Des femmes qui nous épatent En préambule de la remise des prix, plusieurs femmes sont venues partagées quelques pages de leurs parcours de vie, laissant apparaître leur tempérament de bagarreuses qui ne se laissent pas abattre par les aléas de la vie.

Anne BELLO, directrice du Centre Thermal d’Amnéville lève le voile d’une adolescence où se découvre déjà la maladie le début d’une bataille au long cours qui perdure aujourd’hui. Venue de la sidérurgie, elle raconte son double challenge au quotidien : la lutte contre la maladie et le développement du Centre Thermal dont elle a repris la direction.

Véronique ODRIAN, Directrice de la Maison du Luxembourg à Thionville a eu plusieurs parcours et chacun était un parcours du combattant rappelle  celle qui fût l’une des animatrice-vedette de FRANCE3 Lorraine. Mais la mise en lumière n’est pas une fin en soi. « J’ai dit stop. Je voulais m’occuper de mes enfants ». S’en suivra une dizaine d’année durant laquelle Véronique Odrian crée, monte des projets tout en se consacrant à sa petite famille. Au hasard des rencontres, elle est sollicitée pour prendre la direction de la Maison du Luxembourg. Un nouveau challenge qui la passionne et qu’elle porte aujourd’hui.

Elise LACONi, créatrice de Nickel School, une école de danse messine. Elise est portée par la vocation de la danse depuis sa toute petite enfance. Une passion qui la conduira de Jarny à Metz où elle passe le conservatoire avant Paris et les routes du monde entier dans le sillage des comédies musicales qui nous ont fait rêver (Roméo et Juliette, Adam et Eve .). Puis c’est le retour en Lorraine : un compagnon, l’envie de porter son propre projet… ce sera d’abord la création d’une entreprise d’évènementiel et quelques pas de danse plus loin…la création de Nickel School, sa propre école de danse.

Caroline JACQUART, championne  de France d’Athlétisme (sprint et saut en longueur), non voyante qui a commencé la course pour s’aérer ! Confrontée à des problèmes d’intégration elle voulait tracer son chemin. « Mon handicap m’a fait grandir plus vite » souligne cette jeune fille de 18 ans qui étonne par la sagesse de ses propos. « Quitte à vivre, autant vivre bien » est l’une de ses formules. Aujourd’hui, Caroline étudie tout en poursuivant l’athlétisme et cherche des partenaires pour acquérir un ordinateur en braille

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *