Chantal Aubricé, LCD Solution

Chantal Aubricé, première lauréate du Prix Créatrice d’entreprise

 distinguée en 2000, par notre partenaire la BPLC qui lui avait remis le premier prix

d’un montant de 1 000 Fr en soutien à la création de LCD Solution.

«Le concours Créatrice de l’AFFDU a été essentiel pour moi ! Le fait d’être reconnue m’a donné beaucoup de force. Le concours m’a boosté de façon incroyable et ça m’a donné l’énergie pour continuer ! ».


LCD Solution à Creutzwald

Aujourd’hui seul fabricant français d’afficheurs LCD miniaturisés

Dix sept ans après la création de LCD Solution, Chantal Aubricé, affiche un parcours exemplaire placé sous le signe de l’indépendance, de l’innovation (3 dépôts de brevet) et de la volonté permanente d’aller de l’avant. L’entreprise est aujourd’hui l’unique fabricant français à proposer un système de touches graphiques programmables miniaturisées et rétroéclairées, un marché de niche qui ne compte que trois acteurs au plan mondial. L’entreprise réalise 100% de son chiffre d’affaires à l’export et participe aux grands salons professionnels de la branche à Las Vegas (NAB), Amsterdam (IBC) ou Electronica  (Munich).

Des produits présents sur tous les plateaux de télévision du monde

LCD Solutions conçoit et fabrique des systèmes de contrôles miniaturisés avec affichage LCD. « Nos produits sont présents sur les plateaux de télévision du monde entier. Ce sont des boutons de contrôle lumineux qui permettent de donner directement une consigne : par exemple de lancer la publicité, de gérer la lumière ou le son, de donner le top pour l’entrée d’un invité sur un plateau de télévision ». Il existe  bien sûr des alternatives pour transmettre ces consignes, mais l’avantage de la Solution développée par LCD Solution réside dans sa compacité : des « boutons » miniatures qui fonctionnent comme votre commande TV avec un système de menu et sous-menu.

 

Comptabilité, milieu hospitalier, industrie, charcuterie :

le CV à la Prévert d’une battante !

Avant de se lancer dans la création d’entreprise, Chantal Aubricé s’est forgée un solide bagage, en exerçant de multiples métiers dans des univers parfois bien éloignés de l’affichage électronique : aide-comptable chez un promoteur immobilier, passage dans une chocolaterie, chargée du tri qualité chez Villeroy et Boch en Sarre, avant de faire un crochet comme responsable d’un rayon charcuterie, puis ouvrière en plasturgie, aide-soignante… avant de créer sa propre entreprise.

Indépendance et curiosité : des moteurs puissants pour aller de l’avant

Le fil conducteur de ce CV à la Prévert est sa volonté permanente d’être indépendante dans ses choix, d’apprendre et de comprendre, avec en filigrane l’exigence du travail bien fait. Cette curiosité et son engagement la pousse ainsi à apprendre l’allemand « sur le tas » comme par la suite l’anglais afin d’échanger sans intermédiaire avec ses fournisseurs étrangers. Lorsque qu’elle se lance en 2000, ces expériences multiples constituent le socle qui va lui permettre de relever tous les défis

LCD Solution : les étapes clefs

  • 2000 : création de LCD Solution

C’est en exerçant dans une entreprise d’électronique en Allemagne que Chantal Aubricé perçoit la possibilité de développer une activité proposant du sur mesure dans un marché dominé par les produits standard. Ce constat l’incite à créer LCD Solution en 2000 en s’appuyant sur l’innovation pour trouver ses marques sur un marché de niche.

  • 2002 : conception et développement de solutions personnalisées pour les clients.
  • 2008 : alors que l’entreprise est en pleine croissance, elle est impactée par la crise financière. Les commandes baissent. Le chiffre d’affaires diminue de moitié. Chantal Aubricé licencie tout le monde, y compris son mari, ingénieur en électronique. « Je faisais tout, toute seule. La production, la commercialisation ». Ce parcours du combattant va durer un an et demi avant que l’activité redémarre en 2011.
  • 2012 : installation dans de nouveaux locaux sur la zone activité Fatima à Creutzwald.
  • 2016 : nouveau tournant suite à un changement de microcontrôleur (puce).

« Notre fournisseur stoppant la fabrication de microcontrôleurs en Suisse sur lesquelles nous avions conçus nos programmes, nous avons du adapter nos algorythmes à un modèle de microcontrôleurs différent». Prévoyante, Chantal Aubricé avait eu la bonne idée de stocker ces composants. Une anticipation qui a permis à LCD Solution de passer en douceur ce virage délicat et même de récupérer la clientèle d’un concurrent moins prévoyant

  • 2017 : L’entreprise est aujourd’hui sur un rythme de croisière et annonce le lancement d’un nouveau produit avec des fonctions élargies
  • Effectif : 4 personnes
  • Chiffre d’affaires : 500 000 €
  • Perspectives : embauche de 2 personnes à la production sous deux ans

En savoir plus :

LCD Solution

www.lcd-solution.com

info@lcd-solution.com

Entreprendre au féminin

Que l’on soit femme ou homme, la création d’entreprise est toujours un parcours d’obstacles.
Y a t’il pour vous des difficultés supplémentaires liées  au fait d’être une femme ?

  •     Les préjugés culturels :

Dans le secteur professionnel technique, si je décroche le téléphone on demande systématiquement à parler « au patron » ou à « Monsieur Aubricé ».

C’est toujours vrai aujourd’hui, alors que je suis depuis 17 ans aux manettes de l’entreprise.

  • La frilosité des banques

« Systématiquement, je dois justifier de l’activité de mon mari, indiquer son revenu alors que l’entreprise a toujours un excellent bilan ;

  • La gestion du quotidien

Quand j’ai créé, mes enfants étaient grands. Il y a effectivement pour une femme le problème de mener de front la gestion du quotidien et le développement d’une entreprise naissante.

A la  maison tout le monde a été mis à contribution.

  • Toujours prouver sa compétence

Quand on visite un professionnel pour la première fois, on doit d’abord prouver qu’on a les connaissances. Là où l’homme est perçu comme ayant à priori les compétences, la femme doit prouver ses connaissances, surtout dans l’électronique.

Quelques conseils aux futures créatrices ?

La création est une aventure qu’il faut sécuriser dans la mesure du possible.

  • Avoir un bon soutien familial
  • S’entourer des personnes compétentes
  • Etre curieuse et multiplier les sources d’information
  • Rester indépendante : si on dépend de quelqu’un (banque, client, fournisseur) on se fragilise en ajoutant un poids supplémentaire.
  • Avoir l’esprit libre pour avancer !