Comment l’AFFDU raisonne chez les jeunes ? Comment peuvent-elles reprendre le flambeau ?

 

Lors de l’AG du 17 mars 2018 à Paris, un groupe de 4 lycéennes est venu présenter le travail réalisé dans le cadre de leur TPE (travaux personnalisés encadrés) en 1ere (une composante évaluée pour le baccalauréat).   Elles ont démontré en quoi l’AFFDU contribue largement à la cause des femmes, à favoriser l’égalité entre hommes et femmes, par le biais des nombreuses actions menées dans chaque groupe en région. Ont été cités en exemple 2 projets spécifiques du groupe AFFDU Lorraine: le prix annuel des créatrices d’entreprise, et la bourse aux doctorantes, comme celle remise à la première lauréate en 2016, Noemi (au premier plansur la photo) .

Ces jeunes lycéennes ont été enthousiastes et ont découvert à travers l’AFFDU une réelle possibilité de faire évoluer les stéréotypes et ainsi favoriser des poursuites d’études dans l’enseignement supérieur dans un esprit plus proche d’une mixité espérée.Il ne reste plus qu’à souhaiter que ces jeunes filles rejoignent un jour le rang des adhérentes de l’AFFDU et par leur fraîcheur et jeunesse impulsent de la nouveauté, de l’audace et de la conviction renouvelée à poursuivre le combat. Brigitte Dutreuil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *